Michel Bussi - Code 612 : Qui a tué le Petit Prince ?

Un livre troublant et passionnant...
séparateur petit prince rose

Notre avis sur « Code 612 : qui a tué le Petit Prince » de Michel Bussi

michel bussi code 612 qui a tué le petit prince livre avis critique

Code 612 – Qui a tué le Petit Prince est un intriguant livre de Michel Bussi faisant le parallèle entre la mort du petit prince et la disparition mystérieuse de son auteur. Pour rappel, Antoine de Saint-Exupéry disparaît le 31 juillet 1944 à bord de son avion lors d’une mission de reconnaissance dans la Méditerranée. Même si une étrange gourmette et quelques débris de son bimoteur ont été découverts respectivement en 1998 et 2004, son corps n’a quant à lui jamais été retrouvé laissant planer un mystère.

Qui a tué le petit prince ? Nous aurions tendance, de prime abord, à accuser le serpent. Mais la vérité est-elle aussi simple ? Et si le petit garçon blond de ce livre mondialement connu était le double de papier de Saint-Exupéry ?

Michel Bussi s’interroge sur la mystérieuse disparition de Saint-Exupéry en faisant reposer son « enquête fiction » sur d’étranges faits réels (références au manuscrit original, hésitations/choix/ratures de l’auteur, différences entre la version manuscrite et la version publiée, témoignages de proches…) qui rendent cet ouvrage extrêmement troublant. Les détails et indices semés par Saint-Exupéry sont mis en lumière et la compréhension de son œuvre est totalement remise en compte.

En écrivant Le Petit Prince, Saint-Exupéry n’aurait-il pas souhaité tuer définitivement l’enfant qui résidait en lui ?

Au contraire, ne serait-ce pas le petit prince qui aurait causé la mort (suicide ?) de l’écrivain ? Auquel cas, il faudrait voir dans cet ouvrage le testament spirituel de son auteur…

Et si le Général de Gaulle, auquel St-Ex s’opposait frontalement, avait une quelconque part de responsabilité dans la disparition du pilote-écrivain ?

Autre hypothèse troublante : le petit prince aurait-il tué son « père » ? Sans le destin tragique de son auteur, le livre n’aurait probablement pas eu le même devenir. En s’éclipsant, Saint-Exupéry permettait au petit prince de vivre et de grandir…

Notre avis : à travers ce livre passionnant et captivant, Michel Bussi nous fait voyager à travers différents pays, à la manière d’un jeu de piste. Il signe là une enquête haletante, sous forme d’hommage au petit prince et à son auteur, qui ravira, à n’en pas douter, les amoureux du conte philosophique.

séparateur petit prince rose

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest